dragueur


dragueur

dragueur, euse [ dragɶr, øz ] n.
• 1664; de drague
I N. m.
1Pêcheur à la drague.
2Ouvrier qui drague un fond à la main, qui manœuvre une drague.
3(1829) Bateau (autonome ou non : chaland, ponton) muni d'une drague. Dragueur qui dégage, approfondit, élargit un chenal. Dragueur à godets. drague.
Navire destiné à la recherche et à l'enlèvement des mines sous-marines. Dragueur de mines.
II N. (v. 1960) Fam. Personne qui drague (II). Se faire aborder par un dragueur. « Dragueuse maniérée, je balance mon petit sac » (V. Leduc).

Dragueur bateau spécialisé dans la recherche ou la relève des mines sous-marines.

dragueur, euse
n.
d1./d Personne qui pêche à la drague.
d2./d n. m. Ouvrier qui drague des matériaux.
d3./d n. m. Bateau qui drague.
|| Dragueur de mines: bâtiment de guerre spécialement aménagé pour le dragage des mines sous-marines.
d4./d Fig., Fam. Personne qui a l'habitude de draguer (sens II).

⇒DRAGUEUR, EUSE, subst.
A.— [Désigne ou caractérise un engin remplissant l'usage d'une drague]
1. Au masc.
a) PÊCHE (en Haute Normandie). Bâtiment équipé pour la pêche à la morue, au maquereau ou au hareng, ,,au Nord, à Yarmouth, aux côtes d'Irlande, etc.`` (BAUDR. Pêches 1827).
Rem. Attesté ds LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Lar. Lang. fr.
b) MAR. MILIT. Navire spécialement équipé pour draguer des mines explosives. Deux dragueurs de mines : Congre et Lucienne-Jeanne font leur dur métier à l'entrée des ports de Grande-Bretagne (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 243).
c) TRAV. PUBL. (Engin) dragueur. (Engin) qui drague. Une chaîne munie de puissants godets dragueurs creusait la terre et la rejetait sur le côté (BALLU, Mach. agric., 1933, p. 133).
2. Au fém. Synon. rare de drague1 :
1. Et l'on vit encore les remous de l'eau, la cheminée haute du bateau-lavoir, la chaîne immobile de la dragueuse, des tas de sable sur le port...
ZOLA, L'Œuvre, 1886, p. 9.
B.— [Désigne ou caractérise une pers.] Gén. au masc.
1. PÊCHE. Dragueur d'huîtres. ,,Marin-pêcheur assurant le dragage d'huîtres sur des bancs en mer`` (Mét. 1955).
2. TRAV. PUBL. Ouvrier chargé d'extraire la vase ou le sable au moyen d'une drague ou responsable d'une drague mécanique. Maître-dragueur (MOSELLY, Terres lorr., 1907, p. 25). Puis on se piqua au jeu, et on proposa à la jeune fille des individus invraisemblables, des carrieurs de sable, ou des dragueurs de la Moselle (MOSELLY, Terres lorr., 1907 p. 17). Dragueur de sablière, dragueur-sablier (Mét. 1955) :
2. Puis, c'est la nappe, sans reflets, sans source, grise :
Un vieux, dragueur, dans sa barque immobile, peine.
RIMBAUD, Derniers vers, 1872, p. 178.
3. Argot
a) Celui qui drague (cf. draguer B) :
3. Jamais les femmes ne nous avaient à ce point manqué. Pour nous divertir, nous essayions de monter jusqu'au haut de la terrasse, en dragueurs, d'un pied, mais nos jambes molles se dérobaient : il fallait toucher.
RENARD, Journal, 1892, p. 125.
b) Celui qui déambule ou aborde les femmes à la recherche d'une aventure galante. Se faire accoster par un dragueur (ROB. Suppl. 1970).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1835-1932, uniquement au masc.; mais cf. ROB. Suppl. 1970 : ,,Le fém. dragueuse n'est pas exclu``. Étymol. et Hist. 1. 1529 navires dragueurs allant à la pêche des harencs et des maquereaux (Mém. de la fondation du Havre de Grâce, p. 71 ds GDF.); 1664 drageur « petit navire de pêche » (Inventaire des navires de Boulogne, Bibl. nat., Ms. Colbert, n° 199); 1829 bateau dragueur « bateau muni d'un appareil pour draguer la vase » (BOISTE); 2. 1800 « ouvrier qui drague » (BOISTE); 3. 1961 dragueur professionnel (Dict. des femmes, Soc. de publications et d'éditions, p. 47, Alger). Dér. du rad. du verbe draguer; suff. -eur2. Fréq. abs. littér. :13. Bbg. BONN. 1920, p. 48, 49. — KEMNA 1901, pp. 68-69. — SAIN. Arg. 1972 [1907], p. 245; Sources t. 3 1972 [1930] p. 523.

dragueur [dʀagœʀ] n. m.
ÉTYM. 1529, navires dragueurs; dragueur, 1664; de 1. drague.
———
I
1 Pêcheur à la drague. || Dragueur d'huîtres.
2 Ouvrier qui drague un fond, qui manœuvre une drague.
1 Vous ferez débuter le jeune homme, après quinze ans de sublimes études, par les ignobles emplois de pionnier, de soldat du train, de dragueur (…)
Proudhon, in Pierre Larousse.
REM. Aux sens 1 et 2, le fém. est virtuel, mais se heurte aux emplois de dragueuse.
3 a Bateau, chaland, ponton muni d'une drague. || Dragueur qui dégage, approfondit, élargit un chenal. Revoyeur. || Dragueur à godets. 1. Drague (I., 2.).Adj. || Bateau dragueur. || Engin dragueur.
2 (…) il fit construire d'énormes et ingénieuses machines, des dragueurs-transports monstrueux qui déblayèrent les estuaires du Gange et du Mississippi (…)
A. Robida, le Vingtième Siècle, p. 417.
b Navire destiné à la recherche et à l'enlèvement des mines sous-marines.(1919). || Dragueur de mines. || Les dragueurs sont des chalutiers armés, des torpilleurs, ou des navires spéciaux. || Dragueur précédant une escadre dans un chenal.
———
II (V. 1960; antérieurement au sens II, 1 du v. draguer [1892, J. Renard, Journal, dans un emploi qui semble métaphorique]). Fig. Fam. Homme qui drague (1. Draguer, II., 2.). || Se faire accoster par un dragueur.
3 Comme je n'ai vraiment pas l'allure du dragueur classique, je n'hésite pas à demander : Vous ne connaîtriez pas un hôtel pas trop cher, s'il vous plaît, mademoiselle ?
Roger Borniche, le Play-boy, p. 134.
REM. Le fém. dragueuse est attesté en ce sens.
4 Elles avaient décidé de gagner l'île Saint-Louis à pied, se tenant toujours par le bras, le nez au vent, de l'impudence dans les yeux. Boulevard Saint-Michel, Marielle observa qu'elles ressemblaient plus maintenant à des dragueuses qu'à des voleuses.
Cecil Saint-Laurent, la Bourgeoise, p. 138.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dragueur — de mines Un dragueur de mines est un navire de guerre qui utilise une drague, dispositif mécanique, acoustique ou magnétique, remorqué dans une zone susceptible d être minée, et destiné : Dragueurs de mines Polonais …   Wikipédia en Français

  • dragueur — dragueur, euse (dra gheur, ghe z ) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui s occupe principalement de draguer, de prendre à la drague du poisson, des huîtres, etc. 2°   S. m. Bateau qui porte une machine propre à draguer, à nettoyer un fond de rivière …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • dragueur — dragueur, euse adj. et n. Qui drague …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • DRAGUEUR — n. m. Celui qui drague. On eut de la peine à embaucher des dragueurs. Adjectivement, Bateau dragueur, ou, elliptiquement, Dragueur, Bateau qui porte une drague. établir un dragueur à l’entrée d’un port. Dragueur à godets, Qui est muni d’une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • DRAGUEUR — adj. et s. m. Il se dit D un bateau d une construction particulière, qui porte une machine propre à tirer le sable du fond des rivières, des canaux, etc. Bateau dragueur. Établir un dragueur à l entrée d un port …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Dragueur De Mines — Un dragueur de mines est un navire de guerre qui utilise une drague, dispositif mécanique, acoustique ou magnétique, remorqué dans une zone susceptible d être minée, et destiné : Dragueurs de mines Polonais …   Wikipédia en Français

  • Dragueur auxiliaire — ● Dragueur auxiliaire chalutier mobilisé en temps de guerre comme dragueur …   Encyclopédie Universelle

  • Dragueur de mines — Un dragueur de mines est un navire de guerre de faible tonnage qui utilise une drague, dispositif mécanique, acoustique ou magnétique, remorqué dans une zone susceptible d être minée : Dragueurs de mines polonais …   Wikipédia en Français

  • Confession D'un Dragueur — Pour les articles homonymes, voir Confession (homonymie). Confession d un dragueur Réalisation Alain Soral Acteurs principaux Thomas Dutronc Saïd Taghmaoui Scénario …   Wikipédia en Français

  • Confession d'un dragueur — Pour les articles homonymes, voir Confession (homonymie). Confession d un dragueur Données clés Réalisation Alain Soral Scénario Alain Soral Acteurs principaux …   Wikipédia en Français